Avec Street Art Photo Project, vous faites un geste en plus ! 

À l'achat d'une édition (standard) vous contribuez à hauteur de 25% du prix de vente (déduction faite du coût de fabrication) aux actions menées par nos associations partenaires.  


Institut Océanographique Paul Ricard

Depuis sa création, en 1966, l’Institut océanographique Paul Ricard occupe une place à part parmi les laboratoires d’océanologie. Vigie de la Méditerranée, il allie recherche et missions de sensibilisation pour “Connaître, faire connaître et protéger la mer”.


© A.Rosenfeld
© A.Rosenfeld

Particularité dans le monde de la recherche, il s’agit d’une association loi 1901, qui fonctionne en partie grâce au mécénat d’entreprise. Au gré des différents contrats de recherche, organismes privés et publics contribuent au budget. L’assurance d’être soutenus par la société Ricard donne aux scientifiques de l’Institut une sécurité et une grande liberté dans leurs travaux. Ils ont la possibilité de développer des programmes innovants et prospectifs, permettant de trouver des solutions à certains grands enjeux environnementaux.


Aujourd’hui, vice-présidente et porte-parole de cette plateforme, Patricia Ricard est la présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard. Dans la lignée des engagements pris par Paul Ricard au service de l’intérêt général, ce sont toujours les enjeux majeurs des décennies à venir qui déterminent les programmes de recherche : gestion des ressources, préservation de la biodiversité, lutte contre le changement climatique…

© Micheline Pelletier

Patricia Ricard, vice-présidente de IOPR (© Micheline Pelletier)

www.institut-paul-ricard.org



Kalaweit 

L'association Kalaweit oeuvre pour la sauvegarde des gibbons et de leur habitat à Bornéo et Sumatra (Indonésie). Les gibbons font partie de la famille des grands singes et sont extrêmement menacés à cause de la disparition de leur habitat. Les forêts indonésiennes sont en effet détruites pour être remplacées par des palmiers à huile. C’est aujourd’hui le plus grand projet de sauvegarde des gibbons au monde. 

L'association a été créée en 1998 par Chanee, un français, originaire du Var. Grâce au soutient inattendu de Muriel Robin il quitte la France à 18 ans pour Bornéo afin de consacrer sa vie à la sauvegarde des gibbons. 

1-20150114191938.jpg

Chanee fondateur de Kalaweit (© Kalaweit)

Sur le terrain, l'association recueille les gibbons et siamangs issus du trafic de la faune sauvage, d'autres animaux (ours, macaques, crocodiles etc...) peuvent aussi être secourus. La plupart de ces animaux ne pourrons malheureusement pas être relâchés. L'association achète des parcelles de forêt pour les transformer en réserves dont elle assure la protection. Enfin, la radio Kalaweit FM, qui émet à Bornéo, permet de toucher les auditeurs tout en les divertissant. Elle emploie plus de 80 personnes, tous indonésiens. Chanee fondateur de Kalaweit (© Kalaweit)

Le rythme de la déforestation est tel que si rien n’est fait immédiatement, les forêts auront disparu des principales îles indonésiennes d’ici 2030, et avec elles, leur faune et leur flore uniques. L'heure n'est plus aux grands discours ni aux études scientifiques coûteuses, seules les actions concrètes sur le terrain sauveront la forêt et les animaux. 

Vous pouvez nous aider à sauver les gibbons et leur forêt de Bornéo et Sumatra en faisant un don à Kalaweit, merci !



WWw.kalaweit.ORG

Nouveau compte S'inscrire